Là où nous sommes

Où vous ne nous attendez pas forcément
« Notre méthode de travail est fondée sur la remise en question des tropismes et des standards, les nôtres comme les vôtres : porter un regard neuf sur des questions récurrentes. Nos capacités d’écoute et de dialogue sont reconnues, notre implication dans les questions culturelles, sociétales, financières et règlementaires qui sous-tendent la ville, aussi. Elles nourrissent notre désir d’aller plus loin, avec vous, avec optimisme et sensibilité. »

Au croisement des enjeux
« Nous nous situons entre grand territoire et appropriation locale, entre contexte métropolitain et urbanité. Quelle que soit leur échelle, nos projets donnent du sens à leur lieu d’accueil. Du plus petit au plus grand, nous construisons la ville dans une vision humaniste, avec une attention à la diversité des pratiques et à l’intégration des possibles. »

Ce que nous sommes

Nous sommes une force de proposition
« Concevoir la ville autrement, dans une logique d’anticipation des mutations des usages comme des besoins, dans une attention aux cycles des bâtiments, comme des ressources, guide notre démarche au quotidien. Construire est une aventure humaine singulière qui implique de bousculer les standards et les réflexes. Pendant le chantier l’architecture continue : nous allons avec vous jusqu’au bout du projet.

Nous plaçons l’humain au cœur de notre démarche
« Le dialogue, l’expression des sensibilités et des attendus de chacun fondent notre approche. Nous produisons une qualité qui fait sens pour tous : donneurs d’ordre, collectivités, usagers, passants. Ceux d’aujourd’hui et ceux de demain. »

Ce à quoi nous croyons

Notre rôle est social
Nous croyons au pragmatisme créatif, à l’architecture respectueuse des cultures, de l’Histoire et des usages. Une architecture génératrice d’urbanité et de solidarité, facilitatrice du « vivre ensemble », et porteuse de valeurs partageables

L’humain d’abord
L’humain est au cœur de notre démarche. Notre univers est celui du sensible. Nous construisons des bâtiments à vivre et vecteurs d’émotions multiples, respectueux des pratiques individuelles comme des attentes collectives.

Plutôt low process que high-tech
L’heure de l’économie circulaire est enfin arrivée : réutilisation, écologie industrielle et économie de la fonctionnalité sont des valeurs en passe d’émerger. Nous favorisons les dispositifs passifs, l’intelligence de l’usage, la simplicité et l’instinct sur les solutions mécaniques, chères, lourdes, paradoxalement énergivores et régulièrement défaillantes. Notre objectif est un environnement maîtrisable et maîtrisé.

Qui nous sommes

Un projet d’entreprise
Notre pratique est artisanale mais notre vision est globale : elle s’inscrit dans un projet d’entreprise porté par une agence performante, inscrite dans la durée, fédératrice des talents qu’elle attire, conscience de la responsabilité sociale de l’architecte et profondément attachée à l’humain, assemblant des savoir-faire en architecture, en urbanisme, en design et en paysage. L’agence est porteuse de valeurs qu’elle défend, elle est à la croisée des compétences nécessaires à la conception de projets singuliers et novateurs.

Un lieu de vie

Des associés

Ludovic Lobjoy

« Pourquoi faire ce métier sinon pour embellir la vie ? » Allant à l’essentiel, Ludovic Lobjoy fonde son agence sur cette conviction en 1986.

Issu d’une famille d’entrepreneurs, le fondateur de LBB revendique une vision humaniste et républicaine de l’architecture pour en proposer une pratique modernisée et généreuse, inscrite dans son temps et tournée vers l’intérêt général. Ludovic Lobjoy a des convictions et des ambitions. Son projet d’entreprise au service de la qualité du projet architectural et de l’expression de valeurs culturelles, prend forme dans le travail d’équipe. Réunissant des acteurs complémentaires, son association avec Céline Bouvier, puis Jean-Lou Boisseau et enfin Sébastien Krafft va en accentuer la capacité de réflexion et le caractère polyvalent. Homme d’engagement, il rejoint le Conseil de l’ordre des architectes en Île-de-France et en devient vice-président de 2003 à 2007. Ludovic Lobjoy y anticipe la mutation des territoires et agit pour le renouveau d’une profession en pleine mutation. Défendant sa liberté de penser en se méfiant du penchant narcissique des architectes, il n’hésite pas à se remettre en question. Heureux de pouvoir rester au plus proche de ses projets et de ses chantiers, il évolue progressivement de leur gestion vers leur direction artistique pour passer plus de temps à travailler les questions de matérialité, de lumière et d’environnement. Conscient des chocs climatiques et sociaux à venir, cet entrepreneur dans l’âme engage une réflexion de fond sur la prise en compte, dans l’architecture de l’agence, d’une lecture nouvelle des priorités et des solutions construites qui en découlent.

Céline Bouvier

Souvent là où l’on ne l’attend pas, Céline Bouvier décline au féminin une double culture dans une pratique dépoussiérée du métier d’architecte. Durant son expérience professionnelle aux USA, Céline Bouvier découvre le sens du terme « partnership » et ce qu’il implique : une coopération essentielle entre maîtrise d’ouvrage et maîtrise d’œuvre. L’architecte doit être un couteau suisse, un acteur polyvalent capable de répondre de tout, depuis l’initiation du projet et sa conception, jusqu’à sa livraison. Avec ces idées en tête, elle revient en France au début des années 1990, pour rejoindre l’agence fraîchement fondée par Ludovic Lobjoy, avec lequel elle avait étudié à UPA7. Sa polyvalence et son cosmopolitisme lui permettent alors de développer la maîtrise d’œuvre d’exécution, tout en prenant une part active à la croissance de l’agence. Sa double culture ne s’arrête pas à son expérience transatlantique. Une famille partagée entre des générations successives d’ingénieurs/ bâtisseurs et le goût prononcé des lettres classiques, de même que son ancrage dans la ruralité ardéchoise, ne l’empêchent pas d’afficher une urbanité très parisienne. La transition du monde du bureau à celui du chantier la fascine. « Le matin, vous êtes dans les espaces tamisés des grandes entreprises du CAC 40, et l’après-midi, sous la pluie à échanger avec le maçon ou le menuisier. » Ce contraste entre ces deux mondes est à son image. Céline Bouvier fonde son approche créative sur l’humain, la co-conception et l’échange, la confrontation des points de vue, mais aussi sur la matérialité des choses. Le process de création est ancré dans une approche concrète pour cette architecte engagée, femme de chantier et membre du Cercle des Femmes de l’Immobilier.

Jean-Lou Boisseau

À la croisée des chemins, Jean- Lou Boisseau aime sortir de sa zone de confort. Après trois années de médecine, il devient architecte et met son empathie au service de l’architecture.

Pragmatique, à l’écoute des savoir-faire, Jean-Lou Boisseau développe une pratique sensible de l’architecture qui complète celle de ses partenaires. Le concept de « Bureau Therapy © » qu’il a développé, marque les réhabilitations de LBB à travers une approche minutieuse qui consiste à ausculter un bâtiment obsolète pour lui redonner vie. Au plus près de l’identité du commanditaire et des besoins de l’usager, le travail sur le patrimoine n’est pour lui ni uniforme, ni générique, mais davantage envisagé comme une prescription à adapter au cas par cas : « le véritable destinataire de notre travail, c’est celui qui y passe des heures précieuses de sa vie. C’est pour lui que nous construisons. ». Associé depuis 2006 à l’agence, Jean-Lou Boisseau considère l’engagement et l’immersion comme seules réponses possibles au métier d’architecte. « Urbain », perfectionniste et un peu secret, il aime prendre le large pour remettre en question ses repères. À Tromelin, minuscule île de l’océan Indien, il prend conscience de la fragilité de notre écosystème et de notre planète, univers fermé et précieux comme cet îlot perdu dans l’immensité où tout acte a ses conséquences. La conscience d’appartenir à cette nature qui nous abrite devient alors pour lui une valeur primordiale.

Sébastien Krafft

Sébastien Krafft est à l’image de cette nouvelle génération d’architectes, ouverte et sensible à la planète au sens large. Avide d’aventure et faisant fi des frontières, il a développé sa curiosité au fil de ses expériences à l’étranger. C’est d’ailleurs ce goût de la découverte qui le pousse à la fin de ses études à s’installer à New-York pour y travailler dans une agence d’architecture reconnue pour ses restructurations. Des projets développés sur des sites urbains denses attisent son attrait pour les enjeux liés à la régénération permanente des grandes métropoles.

Habitué du vivre au « grand air », Sébastien Krafft a été sensibilisé aux réalisations low-tech, comme en témoigne son attachement aux projets de Glenn Murcutt. Il nourrit sa pratique de cette recherche de « frugalité heureuse » dans l’architecture et d’une attention particulière pour les questions de transition entre le dedans et le dehors et d’ancrage au contexte.
Au sein de l’équipe LBB qu’il a rejoint en 2013, il se confronte à des sujets complexes avec détermination. Ses qualités professionnelles comme humaines sont alors reconnues par Ludovic Lobjoy, Céline Bouvier et Jean-Lou Boisseau, qui lui proposent de devenir associé. Leur vision partagée du métier et du rôle à jouer dans le processus de fabrication d’une architecture porteuse de valeurs, l’ont rapidement convaincu d’accepter l’aventure. Prochaine étape : marquer de son empreinte la singularité de LBB.

Une Équipe

Dorine

Architecte

Camille

Architecte

Lucienne

Assistante administrative

Giuseppe

Architecte

Elodie

Chargée de gestion RH

Clémence

Architecte

Antoine

Architecte

Christine

Architecte

Camille

Architecte

Caroline

Architecte

Claire

Architecte

Emilie

Chargée de gestion administrative

Manon

Architecte

Jeremy

Architecte directeur du Studio MOEX

Julia

Architecte

Marta

Architecte

Julien

Architecte

Charlie

Architecte

Mélanie

Architecte

Frédéric

Architecte

Sylviane

Assistante de direction

Virginie

Architecte

Grégoire

Architecte

Laura

Architecte

Héléna

Architecte

Guillaume

Architecte

Clémence

Architecte

Jeanne

Architecte

Eva

Chargée de communication

Régis

Architecte

Antonin

Architecte